BIENVENUE SUR LE SITE CONSACRÉ A RAPHAEL DONGUY





RETOUR


Aller en bas de la page


BIOGRAPHIE DE RAPHAËL DONGUY

(Saint-Brieuc 15/02/1812 - Saint-Brieuc 10/04/1877)

Peintre - Décorateur à Saint - Brieuc

RaphaŽl DONGUY Raphaël DONGUY est né le 15/02/1812 à Saint-Brieuc (22 - France).
Il avait douze ans quand son père, Sylvain DONGUY (1781 - 1824), mourut. Ce dernier, cordonnier, l'aurait sans doute dirigé vers un métier manuel. Sa mère, mieux éduquée, a probablement eu plus d'ambitions pour lui.
Il semble qu'il ait fait ses études dans une école privée, donc payante, dirigée par un certain M. Rémond, élève de l'Ecole Normale de Paris.


Raphaël DONGUY partit ensuite pour Paris (75 - France) où il continua à étudier dans des circonstances indéterminées probablement le dessin et la peinture. On ne sait pas non plus où il trouva les moyens financiers pour subsister et apprendre son métier.

Raphaël DONGUY fut ensuite Compagnon du Tour de France.

Raphaël DONGUY se marie le 07/01/1839 à Saint-Brieuc (22 - France) avec Aimée LAMAND (1811 - 1887).
Son épouse semble avoir bénéficiée d'une bonne éducation, en particulier d'ordre artistique. La profession de Raphaël DONGUY est alors peintre - vitrier.


Le 16/11/1854, Raphaël DONGUY, devenu peintre - décorateur, et son épouse Aimée LAMAND achètent la maison située au 11 rue Charbonnerie à Saint-Brieuc où ils résident déjà comme locataires.

Cette maison restera le siège de la Maison DONGUY jusqu'au début des années 1970 (peintres - décorateurs, puis magasin d'encadrement).

D'après la nécrologie ("L'Indépendance Bretonne" du 13/04/1877), l'Evêque de Saint-Brieuc (22 - France), Monseigneur Groing de la Romagère, lui confia en 1839 la décoration de la Chapelle de l'Evêché.
Ce fut un succès et lui attira d'autres commandes episcopales.

Une des spécialités de Raphaël DONGUY était la décoration de la voûte des églises par les entrelacs géométriques dorés sur fond bleu.
Il a aussi décoré des édifices civils. Un seul château a été retrouvé. Il est possible qu'il soit l'auteur des plafonds de l'ancienne Salle des mariages de la Mairie de Saint-Brieuc (22 - France).

Pour les DONGUY, "les oeuvres phares" signalées par la tradition familiale sont :

  • le Baptistère de Plérin-sur-Mer (22 - France), inscrit ŗ l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques et restauré en 2001,
  • les peintures murales de l'Eglise Saint-Michel de Saint-Brieuc (22 - France) faites de 1864 à 1874, oeuvre qualifiée de "MAGISTRALE".

    Raphaël DONGUY accède rapidement au statut de notable à Saint-Brieuc (22 - France).
    Dès 1848, il fait peindre son portrait.
    Il devient l'ami de Monseigneur DAVID, grand bâtisseur d'Eglises à qui il doit de nombreuses commandes.

    En 1860, il est confortablement élu au Conseil Municipal de Saint-Brieuc (22 - France). Il ne se représente pas en 1865.
    Selon la tradition, son franc - parler l'aurait opposé au Maire et il préféra se retirer de la municipalité.

    Raphaël DONGUY et Aimée LAMAND eurent quatre enfants :

  • Raphaël DONGUY (1839 - 1888), qui fut aussi peintre-décorateur, son collaborateur et son successeur
    (dit aussi Raphaël le Jeune),
  • Héloïse DONGUY (1841 - 1894),
  • Marie DONGUY (1844 - 1866),
  • Aimée DONGUY (1848 - 1923).


    Raphaël DONGUY mourut le 10/04/1877 à Saint-Brieuc.



    Source : Archives de la Famille DONGUY




    Crťdit Photos - Copyright ģ Pauline MOINET / Jean-Renť DONGUY

    Copyrights © Pauline MOINET - Jean-Renť DONGUY / 2004 - 2017, Tous droits réservés

    Toute reproduction totale ou partielle de ce texte et de ces photos est totalement interdite




    Revenir en haut de la page